Les chefs

Alixe BORNON

Alixe BORNON – Les Belles Envies

La pâtisserie « Les Belles Envies » est le royaume de la gourmandise sans sucre! Que vous soyez diabétique, au régime, que vous surveillez votre poids ou êtes soucieux de votre santé, venez vous faire plaisir sans culpabiliser !
Tous les produits de la boutique sont testés pour garantir un index glycémique entre 15 et 20, lorsqu’une pâtisserie classique atteint les 70-80.

 

Alixe, pouvez-vous nous raconter l’histoire des Belles Envies ?

J’ai entrepris cette belle histoire à l’âge de 26 ans, partie du fait que je suis diabétique depuis mes 13 ans et étant très gourmande, j’ai arrêté mes études de droit et je me suis inscrite dans une école de pâtisserie pour lancer ma propre boutique.
Je me suis associée avec un médecin diabétologue afin de pouvoir certifier un index glycémique inférieur à 30 de tous nos produits vendu aux Belles Envies.
On a travaillé pendant 1 an afin de pouvoir proposer des pâtisseries avec zéro farine blanche et aucun sucre raffiné. Toutes nos pâtisseries sont à base de farine à index glycémique bas et de sucre de fleur de coco; le tout avec un joli visuel et un goût bien présent afin que tout le monde puisse se faire plaisir. IGC® (Indice Glycémique Contrôlé) certifie un index glycémique inférieur à 30. C’est la constante de l’intégralité de notre gamme.

 

Pour vous c’est quoi un bon gâteau ?

C’est un gâteau qu’on mange d’abord avec les yeux, il faut qu’il soit beau.
Il faut ensuite qu’il soit bon en bouche.
Et c’est un gâteau qu’on va également manger avec les oreilles, écouter les différentes textures du gâteau (le croustillant, le fondant etc.)
Il faut un mélange de textures, qu’il soit étonnant entre le moment où on le regarde et le moment où on le mange, qu’il nous surprenne.

 

Pouvez-vous nous présenter le dessert signature de votre carte et nous raconter son histoire ?

Le dessert signature des Belles Envies c’est notre tarte au citron. Pour l’anecdote, la tarte au citron est le gâteau le plus gras et le plus sucré en pâtisserie. Notre tarte à nous, a 11 grammes de glucides alors qu’une tarte classique en contient 70.

 

Avez-vous un souvenir d’un gâteau d’enfance ?

Le Paris-Brest, c’est mon gâteau préféré. J’ai malheureusement très vite été contrainte d’arrêter d’en manger à cause de mon diabète.

 

Et aujourd’hui, quelle est votre pâtisserie préférée ?

Toujours le Paris-Brest (rire)

 

Avez-vous une addiction ?

Je suis très gourmande, je pourrais me nourrir uniquement de sucre.

 

Quelle sera votre prochaine pâtisserie ?

Le Crazy-Brest qui sortira fin septembre en boutique. On travaille également sur une nouvelle gamme de pâtisserie qui arrivera tout au long de cette fin d’année.

 

Y a-t-il un gâteau que vous n’avez jamais réussi à faire ?

Les macarons. La coque étant faite uniquement à base de sucre, nous n’avons pas encore réussi à trouver comment le remplacer. Le biscuit également, car il est cuit en deux cuissons (Bis-Cuit) et il faut savoir que plus on fait cuire une pâte et plus son index glycémique augmente.
Cependant, nous allons commercialiser à la rentrée notre premier caramel et rocher praliné sans sucre unique au monde!

 

Pouvez-vous nous parler de vos projets à venir?

On cherche un plus grand laboratoire et au printemps prochain on ouvre une troisième boutique puis une quatrième par la suite.

 

Une adresse parisienne à partager pour déguster un dessert signature?

Le Café Pouchkine avec la chef pâtissière Nina Métayer. Aujourd’hui, il y a encore trop peu de femmes dans ce milieu, il est important de l’encourager. La pâtisserie est un univers très masculin, très macho, mais on va désacraliser tout ça !

 

Un secret de chef à nous partager ?

Mettez de la passion dans vos gâteaux, c’est essentiel !

 

Alixe Bornon_LesBellesEnvies

 

 

LES BELLES ENVIES
3 rue Monge
75005 Paris
Du mardi au samedi 11 h – 20 h, dimanche 11 h – 19 h

17 rue Poncelet
75017 Paris
Du mardi au samedi 10 h – 20 h, dimanche 10 h – 14 h

Commander en ligne : www.lesbellesenvies.com
Comptez entre 5€ et 6,50€ la petite pâtisserie et entre 16€ et 38€ pour les grandes à partager. Et 18€ pour le plateau de 20 mignardises.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *